NEWSLETTERS'EQUIPER
Facebook
Twitter
Instagram

LES FORMATIONS

Nos formations à destination du personnel navigants et sédentaires.

Formation pour les professionnels de la mer

Depuis 2011, l’association Souffleurs d’Écume coordonne une formation à l’attention des personnels navigants et sédentaires des compagnies maritimes* ainsi que des élèves officiers de l’ENSM (École Nationale Supérieure Maritime) de Marseille.

Développée dans le cadre du « programme collisions » de Souffleurs d’Écume et des activités du Sanctuaire Pelagos, et soutenue par le Conseil Régional PACA et le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire, cette formation se déroule en deux modules : un premier module d’une journée auprès des professionnels avec plusieurs intervenants et un second module à l’attention des élèves officiers en formation. Les deux modules se déroulent dans les locaux de l’ENSM de Marseille gracieusement mis à disposition de l’association.

Cette formation a pour objectif principal de limiter les perturbations que la navigation peut engendrer sur les cétacés et leurs habitats, tout en dynamisant et en valorisant l’implication des armateurs dans les travaux du Sanctuaire . Le dispositif s’articule essentiellement autour de la limitation des risques de collisions entre grands cétacés et navires de commerce et d’autres thématiques, complémentaires, sont abordées chaque année.

Depuis 2011, le premier module accueille également des officiers de la Marine Nationale et de la Préfecture Maritime. Depuis 2012, le CROSSMED participe également à cette formation. Ce dispositif a été financé financé par le Conseil Régional PACA, la partie française du Sanctuaire Pelagos, l’ACCOBAMS et a bénéficié du soutien logistique de l’École Nationale Supérieure Maritime de Marseille, d’Armateurs de France et de la Fondation Pour la Nature et l’Homme.

Souffleurs d’Écume remercie chaleureusement l’ensemble de ces partenaires, ainsi que les intervenants et les participants.

 
 

Prévenir les collisions permet également de Limiter les risques sanitaires : une carcasse de 40 tonnes échouée ou ramenée au port engendre des coûts liés à l’élimination de l’animal mort. Le pétardage d’une carcasse de baleine au large coûte de 11 000 à 25 000 € et peut avoir de graves conséquences écologiques.

Répondant aux préoccupations majeures du Sanctuaire Pelagos et de l’ACCOBAMS, cette formation apporte sa contribution à la préservation des grands cétacés de Méditerranée. Par ailleurs, elle renforce et développe les collaborations entre compagnies de navigation et gestionnaires de l’environnement. Elle favorise notamment les perspectives de monitoring des populations depuis les navires de commerce ainsi que les rapports de données scientifiques sur les cétacés croisés par le personnel de quart.

*Cette formation est actuellement en cours de refonte et sera de nouveau disponible dans quelques mois.